L'histoire de l'école

Héritière directe de Paul Boyesen, créateur de l'Analyse Psycho-Organique

BOYESEN_Paul320x360.jpg

L'Ecole suisse d'analyse psycho-organique est issue de l'Ecole française d'analyse psycho-organique, encore dirigée par son fondateur Paul Boyesen. 


Aux prémisses se trouvent, au siècle dernier, les différents cursus de formation qui se sont déroulés sur territoire suisse... à Zurich et Genève notamment. L'analyse psycho-organique fait partie des cursus de formation à la psychothérapie reconnus par la CHARTA, aujourd'hui reprise par l'Association suisse des psychothérapeutes, dont l'ESAPO est membre. L'Analyse Psycho-organique fait par ailleurs partie des méthodes d'enseignement de la psychothérapie accréditées par l'Association Européenne pour la psychothérapie (EAP).


Depuis les années 2000, l'analyse psycho-organique attend de faire son retour en terre helvétique sur une base légale renouvelée. Cette dernière ayant été clarifiée par les autorités suisses en 2013, l'ESAPO a été fondée en 2018, en vue de reprendre le flambeau des formations à la psychothérapie en analyse psycho-organique sur territoire suisse.


Sandra Feroleto et Malek Daouk ont fondé l'association Ecole suisse d'Analyse Psycho-Organique, avec Paul Boyesen qui en est membre d'honneur. Cette dernière constitue la structure juridique de l'Ecole du même nom.